Blog d'un Éternel Geek

Cheat - La ligne de commande Ultime "cheatsheet" pour les débutants Linux et administrateurs

http://vivageek.livehost.fr/data/images/linux/cheat.png

Vous travaillez sous environnement Linux et avez fait le choix de mettre Windows aux orties, par conséquent, vous aurez tôt ou tard à taper du code script Shell.

 

Et il n'est pas évident de devoir constamment tapez des commandes pour accéder aux services surtout lorsque l'on débute.

 

Il y a des règles et des scripts qui peuvent nous aider à nous dépatouiller de certaines galères ou impasse. Alors quand on est à bout de nerf un coup de Cheat et ça repart !

http://vivageek.livehost.fr/data/images/linux/cheat2.jpg

 

Avant toute chose il va falloir apprendre à respecter ce qui va suivre à la lettre et ce n'est pas la peine de faire la tête à vouloir sauter des étapes. Lorsque l'on souhaite vraiment s'introduire dans le monde Linux il faut refreiner ses envies et faire passer la patience avant toute chose. Plus de clic on the box, la il faut y aller à Mano.

 

Il ya trois règles que chaque administrateur système doit suivre et ne doit jamais briser.

 

  1. Règle 1: Tout sauvegarder
  2. Règle 2: Maître de ligne de commande
  3. Règle 3: Automatiser la tâche en utilisant probablement tout langage de script ou Shell Script

 

 


Règle 1

Pourquoi tout sauvegarder? Eh bien, vous ne savez jamais quand le serveur ou un système de fichiers peuvent commencer à agir de manière étrange ou le stockage crasher. Vous devez avoir la sauvegarde de tout afin que si quelque chose va mal, vous ne perdrez pas tout votre taff.

 

Règle 2

Si vous êtes un vrai administrateur Linux et souhaitez comprendre le système Linux, vous savez que vous obtiendrez un immense pouvoir tout en utilisant la ligne de commande. Tout en utilisant la ligne de commande, vous avez un accès direct aux appels système. La plupart des travaux d'administration se font sur un serveur sans écran (non GUI), il est plus puissant que vous ne croyez. Mais sa puissance est à double tranchant. Pouvoir influer un système d'une ligne peut se retourner contre vous si vous n'y aller pas à tâtons.

 

Règle 3

Automatiser la tâche, mais pourquoi? Ainsi l'administrateur au premier point est paresseux et il veut effectuer diverses tâches comme la sauvegarde assisté automatiquement. Un administrateur intelligent voudrait automatiser tout son travail en utilisant une sorte de script afin qu'il n'ait pas besoin d'intervenir à chaque fois. Il serait planifié la sauvegarde, la connection et toute autre chose possible.


 

Lorsque l'on code on a souvent un oubli sur une commande ou à quoi elle sert. Que fait-on ?

 

On ouvre un manuel ou on va chercher sur Internet. C'est longuet et défois ça prend même la tête.

 

Parmi les autres options de Shell Linux, on a les commandes comme «help», «whereis» et «whatis '. Mais tout a ses avantages et inconvénients.

 

 

whatis
Vous donne une brève description de la fonction demandée.

Whereis
Permet une recherche rapide d'un fichier sur l'ensemble du système

Help
Donne toutes l'aide sur un terme en particulier.

 

 

C'est insuffisant pour dépatouille de grosses galères ou des trous de mémoires.

 

J'ai découvert récemment 2 scripts explain.sh (dont un article) et Cheat.

 

Cheat est une application cheatsheet interactive sous licence GNU General Public License pour les utilisateurs de ligne de commande Linux qui sert à montrer l'utilisation d'une commande de Linux avec toutes les options et leur fonction.

 

Une véritable Antisèche pour Linuxien. C'est pas beau de tricher mais dans ces cas la on est bien content.

 

Installation de Cheat

Dépendances Python et PIP

 

Installez Python

# Apt-get install Python (Sur Debian systèmes basés)

# Yum install python (sur les systèmes RedHat)

 

Installez Pip

# Apt-get install python-pip (Sur Debian systèmes basés)

# Yum install python-pip (sur les systèmes RedHat)

 

 

Vérifier s'il n'est pas déjà installer dans les packages python.

 

 

Télécharger et installer Cheat

 

# Apt-get install git (sur les systèmes basés sur Debian)

# Yum install git (sur les systèmes RedHat)

 

 

Installer les dépendances python requis en lançant la commande suivantes :

 

# pip install docopt pygments

 

Maintenant, cloner le dépôt Git de cheat

# git clone https://github.com/chrisallenlane/cheat.git

 

Déplacer vers le répertoire de cheat et run 'setup.py »(script python).

# cd cheat

# python setup.py install

 

Si l'installation se passe bien, vous devriez être capable de voir une version de Cheat installé sur le système. Tapez :

 

# cheat –v

 

Vous devez configurez ensuite Cheat pour cela ouvrez le fichier '~/.bashrc'

' .bashrc ' et mettez ceci à la suite :

 

export EDITOR =/usr/bin/nano

 

Ajouter la fonctionnalité d'auto-complétion Cheat pour permettre l'auto-complétion de ligne de commande pour différents Shell. Pour activer l'auto-complétion, il suffit de cloner le script 'cheat.bash »et copier le script dans le chemin approprié dans votre système.

 

Ainsi:

 

# wget https://github.com/chrisallenlane/cheat/raw/master/cheat/autocompletion/cheat.bash

# mv cheat.bash /etc/bash_completion.d/

Lien direct :

https://github.com/chrisallenlane/cheat/tree/master/cheat/autocompletion

 

Les Options. Parce qu'en plus il y a des options.

 

Coloration syntaxique:

Variable à ajouter à ' .bashrc '

 

export CHEATCOLORS=true

 

Le programme application par défaut Cheat ne sert que les commandes de base et les plus utilisés. Le contenu de cheatsheet réside à l'emplacement ~ / .cheat /. Des Cheatsheet supplémentaires peuvent être ajoutées à cet endroit pour rendre l'application riche.

 

# cheat -e xyz

 

Cela va ouvrir cheatsheet xyz si disponible. Sinon, il va créer nouveau cheatsheet qui sera ouvert dans l'éditeur par défaut.

 

C'est très facile de créé un nouveau fichier voire plusieurs et ce ne sera pas une perte de temps vu que l'ensemble vous assistera à l'avenir.

 

L'utilisation est on ne peut plus simple:

 

$ cheat nom_de_la_commande

Exemple tar:

$cheat tar

 

Quelques commandes supplémentaires intéressantes

 

Voir la localisation de Cheat intégrées pour toutes les commandes :

 

$ cheat -d

/home/avi/.cheat

/usr/local/lib/python2.7/dist-packages/cheat/cheatsheets

 

Obtenir la liste des commandes sur Cheat :

 

$ cheat -l

 

Recherche Cheatsheet avec mot clé spécifique :

 

$ cheat –s man

 

Vous aurez la page avec toutes les commandes et applications sur la commande man.

 

Copiez le cheatsheet en construction dans votre répertoire natif :

 

# cp /usr/local/lib/python2.7/dist-packages/cheat/cheatsheets/* /home/avi/.cheat/

 

 

Voila vous voyez qu'il est utile, on peu l'améliorer avec le temps et surtout nous fera gagner un temps précieux.

 

Cheat : https://github.com/chrisallenlane/cheat/tree/master/cheat

 

 

Merci à bientôt.






 Geek me     Je suis un Geek dans l'âme. 18 ans à silloner internet pour récolter des informations afin de comprendre son fonctionnement. Idéalement j'étudie également le comportement humain.

C'est afin de vous partager mes connaissances que j'ai ouvert ce blog alors je vous souhaite une bonne lecture.



À lire également


Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelle est la première lettre du mot ymmsa ? :