Blog d'un Éternel Geek

Les relations humaines grâce à Internet se soustraient de certaines conditions.

http://vivageek.livehost.fr/data/images/com/formeetable.png

Les tabous, on en a tous à plus ou moins certains niveaux suivant notre culture, notre enfance, notre éducation, nos relations. S'il y en à bien un qui est collé comme une étiquette à notre patrimoine génétique c'est celui d'ouvrir notre maison à des lots d'inconnues.

 

En effet, de tous temps nous avons remarqué que nous étions peu enclins à rencontrer des inconnus sans des paramètres sécuritaires comme des amis, de la famille ou un lieu neutre (un cercle de confiance).

 

Ces dernières décennies, avec la hausse du chômage, la difficulté de beaucoup d'adolescents à trouver leur place dans cette société qui se désociabilise à cause des nouvelles technologies, l'apparition du Burning out qui a provoqué une fissure dans le milieu professionnel, tout ceci a produit un phénomène d’isolationisme des individus.

 

Les gens avaient de plus en plus de mal à intégrer de nouvelles personnes dans leur cercle restreint d’amis ou même familiale car coupé de la vraie vie. Au contraire des réseaux sociaux, où bizarrement ils parviennent sans peine à se lier d'amitié, à s'envoyer des Selfies, à parler de leurs vacances ou échanger des vidéos les plus intimes.

 

Ce n'est plus le cas aujourd'hui et quand le virtuelle devient réalité ça donne : Formeetable

L'explosion des Médias sociaux et des moyens de communication auraient il atteint leur limite ?

Ces dernières années on penserait bien que si. Les gens ont besoin de contact et c'est humain. Parler derrière un PC ne remplace pas la solitude. Ce phénomène de re-Socialisation par la technologie Internet touche essentiellement des personnes entre 20 et 40 ans.

 

La timidité et surtout l'absence de relation dimensionnelle du fait d'une rupture technologique font que progressivement il se tourne vers ces genres de défis.

 

Je pense que cela les attire car c'est nouveau, tendance et cela passe par la technologie mais surtout permet de faire des rencontres pour moins se sentir seule.

 

Ils se prennent au jeu comme un défi où il se dirait à eux-même : "Suis je capable d'inviter des inconnues pour une soirée chez moi ?"

 

La Nouvelle Humanité Internet surf sur les tendances Technologiques.

 

Mais avec un essor et un courant venu d’Internet, cette facilité de contact a permis à des personnes qui sont de nature timide de pouvoir s'extérioriser.

 

C'est un premier pas vers les autres même si on reste encore dans son cocon.

 

 Il est effectif que l’impact sur les relations sociales et les interactions entre les individus comme le font les sites "demandent à ton voisin" ou "formeetable" ont permis aux plus fermés d’entre nous de se créer également des amitiés que ce soit d’un soir ou plus longue.

 

Ce phénomène n'est pas nouveau , rappelez-vous le "diner presque parfait" sur M6.

 

http://vivageek.livehost.fr/data/images/com/formeetable2.png

 

Le concept est simple passé une annonce dans le cadre de "demandes à ton voisin" qui va permettre de se mettre en relation sur une base gratuite de personnes habitant à 750 m au maximum de chez nous.

 

On peut se mettre en relation pour un petit coup de main, un tuyau, du troc, des activités communes bref tout ce qui peut apporter à la valeur de ses voisins une aide de proximité. Cela a pour conséquence de rapprocher les gens et d'être utile.

Poussant plus loin le concept formeetable crée le Buzz en vous proposant carrément sans peur et sans relâche de créer une soirée où vous inviterez de parfait inconnu.

 

C’est clair que la ça fait parti de la plupart des peurs qu’on puisse avoir surtout lorsqu’on est timide c’est d’être lâché au milieu de personnes, dans une soirée où on ne connaît absolument pas les gens qui sont là mais en plus on est leur hôte donc on a le devoir de les recevoir et leur parler.

 

Je ne vous cache pas que je suis resté perplexe du concept et surtout admiratif de ces personnes qui ont créé ce site en se disant que ça allait marcher.

 

Effectivement ils se sont basés sur des statistiques très fiables selon lesquelles 65 % des gens sur un panel de 500 personnes entre 18 et 40 ans sans enfant en couple ou célibataire serait prêt à participer à des soirées chez les inconnus. Et 45 % ont avoué qu’ils étaient prêts à recevoir chez eux des personnes inconnues.

 

D’autres émules de ce système de rencontre amicale entre inconnus sont par exemple : excusesmyparty.

 

D’après le journaliste de 20 minutes, il s’avérerait que la plupart se connaisse et sont du même milieu social. Donc nous y voilà.

 

En effet, on pourrait croire que de telles possibilités donneraient un melting-Pot social  mais au contraire on se retrouve encore une fois avec des restrictions soit financière, soit sociale.

 

Le journaliste a avoué s’être trouvé dans une soirée qui d’une part était payante 30 €, d’autre part rassemblait des personnes qui se ressemblaient socialement essentiellement des hipsters , des Marketteux et qui plus est semblé se connaître puisqu’ils n’étaient pas à leur première soirée au vu des bises et des discussions intimes.

 

http://vivageek.livehost.fr/data/images/com/hipster.png

 

 

J’ai regardé l’annonce qui a été faite par TF1 sur le site formeetable, on peut voir que ces soirées malgré qu’elle soit annoncée pour des inconnus sont fortement filtrés soit par le site en lui-même, soit par les organisateurs. on vous réclame un véritable CV pour bien être sur de l’inconnu qui passera la porte de chez eux.

 

Le but est de  parvenir aux relations sociales. C'est juste un nouvel angle d'approche Internet né sur une habitude de tous faire passer par la technologie que ce soit pour le professionnel, des amis, la famille ou même nos plaisirs et loisirs personnels.

 

Mais cela ne changera en rien notre individualisme méthodologique qui se base essentiellement sur l’autre c’est-à-dire sa profession, sa race, sa religion, et sa qualité sociale.

 

En clair, il est évident que si vous habitez dans un quartier plutôt socialement diminué est que vous êtes éboueur, vous ne risquez pas de recevoir une invitation à la soirée de Marie-Jeanne qui habite à Neuilly et travaille comme infographiste chez IBO.

 

 

 

L’informatique c’est beaux mais n’oublions pas que pour vaincre sa timidité cela passe également par l’acceptation de soi, et le pouvoir que l’on a  de franchir sa porte  et d'aller à la rencontre d'autres personnes.

 

Faire venir des inconnus chez soi c’est bien mais cela ne résout pas le problème de la timidité au contraire on est dans un habitat où l’on est maître, on connaît les lieux donc on est dans une situation de supériorité.

 

Est-ce que cela peut permettre à certaines personnes de vaincre sa timidité, je pense que non indirectement mais d'un autre côté cela permet d'accepter de vaincre sa peur de l'inconnue : l'autre. Aussi, faire des rencontres permet de quitter cet état d'isolationisme qu'à provoquer la nouvelle technologie.

 

Vaincre donc le mal par le mal-La technologie par la technologie.

 

Je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose en soi, je dis simplement que dans tout acte psychologique il y a un peu de socialisation qui règne par le simple faite que nous dépendons du regard des autres et de ce que nous en faisons, de ce que nous en traduisons à travers nous-mêmes.

 

Nous ne sommes plus dans un cadre de confidentialité dans ce cas précis, nous ouvrons carrément notre porte aux autres au travers d’une fenêtre Internet.

 

Les gens veulent dépasser ce besoin de créer des liens d’amitié sur les réseaux sociaux et ont besoin de rencontrer en vrai ces personnes. Il est fini le temps ou on  discutait sur Messenger ou sur Skype, on le fait en vrai et un verre de cocktail à la main.

 

Il est clair que ce filtrage peut être bénéfique car on ne sait pas qui peut venir chez nous. Même si cela suppose faire des choix influencés par nos besoins et nos désidératas.

 

Cette idée brillante va certainement ouvrir des perspectives au niveau marketing pour beaucoup de sites Internet et de marque en général. Car si les faits font constater un essor de ce secteur, on pourra dès lors parler d’un public de consommateurs.

 

Il est dommage que cette initiative ne trouve qu'un public qui possède une certaine culture et statut social.

 

Cela dénote d'un certain euphémisme de cette nouvelle tendance.


Les dérives de part et d'autres risquent fort d'entacher ce courant de re-sociabilisation. Seul l'avenir nous le dira.

 

 

Merci à bientôt






 Geek me     Je suis un Geek dans l'âme. 18 ans à silloner internet pour récolter des informations afin de comprendre son fonctionnement. Idéalement j'étudie également le comportement humain.

C'est afin de vous partager mes connaissances que j'ai ouvert ce blog alors je vous souhaite une bonne lecture.



À lire également


1 commentaire

1 - jeudi 27 août 2015 @ 18:46 SNI éditions a dit :

Ton article n’est pas comparable aux autres ! c’est super

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelle est la quatrième lettre du mot cpqpb ? :