Blog d'un Éternel Geek

Comment modifier le fichier hosts de Windows 10 ?

http://vivageek.livehost.fr/data/images/codge/filehosts.png

Echec et Mat aux centres serveurs.

 

La connectivité d'Internet est presque une nécessité pour chaque ordinateur. Ceci dit, il y a certains paramètres (par exemple lieux de travail, écoles) où quelques

restrictions au contenu qui peut être accessible au Web devraient être en vigueur.

Et si vous voulez limiter l'accès à quelques sites Web, vous pouvez facilement le faire ainsi en éditant le fichier Host.

Le fichier Host What ?

Le fichier hosts est un fichier utilisé par le système d'exploitation d'un ordinateur lors de l'accès à Internet. Son rôle est d'associer des noms d'hôtes à des adresses IP. Lors de l'accès à une ressource réseau par nom de domaine, ce fichier est consulté avant l'accès au serveur DNS et permet au système de connaître l'adresse IP associée au nom de domaine sans avoir recours à une requête DNS. Le fichier host est en texte brut et est usuellement nommé hosts. Les modifications sont prises en compte directement. Il est présent dans la plupart des systèmes d'exploitation. Wikipédia

http://img15.hostingpics.net/pics/910887edithostsfile.gif

Comment éditer le fichier HOST dans Windows 10 ?

 

La meilleure partie est que vous n'avez pas besoin même d'une demande de tiers, car elle peut être directement éditée par l'intermédiaire de bloc-notes.

 

Étape 1 : Pour trouver le fichier, allez à « C:\Windows\System32\drivers\etc. »

 

http://vivageek.livehost.fr/data/images/codge/hosts-file-location.png

 

Étape 2 : Vous devriez maintenant voir le fichier hosts classer dans le dossier etc., commodément appelé centres serveurs. Ouvrez-le dans un exemple de bloc-notes ou Notepad lancé avec les privilèges de niveau administrateur.

 

Le fichier aura quelques lignes d'introduction, suivies des IP adresse réglés pour résoudre au localhost.

 

Chaque ligne est précédée parle symbole #.

Maintenant, le début dactylographiant à une nouvelle ligne à l'extrémité de la dernière ligne, et saisissent l'IP, suivi du domaine approprié. Chaque combinaison d'IP et de domaine doit être écrite dans une ligne distincte.

Une fois fait, sauvez les changements et fermez le bloc-notes. Voici une chose très importante à se rappeler : Le fichier hosts n'a aucune extension. Ainsi, tout en l'enregistrant, assurez-vous que vous n'ajoutez accidentellement .txt ou aucune autre extension à elle.

http://vivageek.livehost.fr/data/images/codge/hosts-file-editing.png

Filtrage Internet

Le fichier hosts permet de filtrer l'accès à Internet, en attribuant à un site distant une adresse locale (127.0.0.1) ou pas d'adresse (0.0.0.0 ou, tout simplement, 0). Par exemple, pour bloquer le site DoubleClick, spécialisé dans le traçage des publicités, il suffit d'ajouter dans le fichier hosts la ligne suivante 127.0.0.1 ad.doubleclick.net ; pour bloquer les traceurs de Google, il faut ajouter la ligne suivante 0.0.0.0 adservices.google.com googlesyndication.com

La prise en compte par les navigateurs web d'une modification du fichier hosts ne nécessite pas le redémarrage de l'ordinateur. Dans le cas où des applications mettent ce fichier en cache, un redémarrage de l'application concernée (Firefox, etc.) suffit.

Sur un ordinateur qui héberge un serveur web (tel que Apache) celui-ci est à l'adresse 127.0.0.1 et se trouve donc sollicité à chaque détournement vers celle-ci. Comme il ne peut y répondre cela génère à chaque fois une erreur inscrite dans historiques et celui-ci peut donc atteindre une taille importante, devenant difficile à exploiter. Il vaut donc mieux utiliser une autre méthode comme un pare-feu.

Injection

Lorsque le fichier hosts n'est pas protégé en écriture, certains programmes, comme les virus ou les espiogiciels, modifient les adresses de sites connus, tels Google, Altavista ou Microsoft, afin de rediriger vers un autre serveur, généralement piégé. Ils peuvent également bloquer l'accès aux sites utiles, tels les anti-virus en ligne, de façon à rendre la désinfection de la machine plus difficile. Enfin, cette technique peut être utilisée dans le cadre de l'hameçonnage : les adresses de sites sur lesquels les utilisateurs sont amenés à s'identifier (eBay, Paypal, banques en ligne, etc.), sont redirigées vers des pages imitant leurs interfaces en tous points, de manière à leurrer les utilisateurs, afin qu'ils saisissent leurs identifiants et mots de passe en toute confiance.

Ceci étant dit vous avez vu ce n'est pas difficile de modifier ce fichier et surtout c'est très pratique.

 

Vous ête trop faigneant pour le faire ok

 

Coller ce code dans le fichier Hosts cela bloquera l'accès à tous les principaux traceurs Microsoft.

 

 

127.0.0.1 localhost
127.0.0.1 localhost.localdomain
255.255.255.255 broadcasthost
::1 localhost
127.0.0.1 local
0.0.0.0 vortex.data.microsoft.com
0.0.0.0 vortex-win.data.microsoft.com
0.0.0.0 telecommand.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 telecommand.telemetry.microsoft.com.nsatc.net
0.0.0.0 oca.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 oca.telemetry.microsoft.com.nsatc.net
0.0.0.0 sqm.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 sqm.telemetry.microsoft.com.nsatc.net
0.0.0.0 watson.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 watson.telemetry.microsoft.com.nsatc.net
0.0.0.0 redir.metaservices.microsoft.com
0.0.0.0 choice.microsoft.com
0.0.0.0 choice.microsoft.com.nsatc.net
0.0.0.0 df.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 reports.wes.df.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 wes.df.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 services.wes.df.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 sqm.df.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 watson.ppe.telemetry.microsoft.com
0.0.0.0 telemetry.appex.bing.net
0.0.0.0 telemetry.urs.microsoft.com
0.0.0.0 telemetry.appex.bing.net:443
0.0.0.0 settings-sandbox.data.microsoft.com
0.0.0.0 vortex-sandbox.data.microsoft.com
0.0.0.0 survey.watson.microsoft.com
0.0.0.0 watson.live.com
0.0.0.0 watson.microsoft.com
0.0.0.0 statsfe2.ws.microsoft.com
0.0.0.0 corpext.msitadfs.glbdns2.microsoft.com
0.0.0.0 compatexchange.cloudapp.net
0.0.0.0 cs1.wpc.v0cdn.net
0.0.0.0 a-0001.a-msedge.net
0.0.0.0 statsfe2.update.microsoft.com.akadns.net
0.0.0.0 sls.update.microsoft.com.akadns.net
0.0.0.0 fe2.update.microsoft.com.akadns.net
0.0.0.0 65.55.108.23
0.0.0.0 65.39.117.230
0.0.0.0 23.218.212.69
0.0.0.0 134.170.30.202
0.0.0.0 137.116.81.24
0.0.0.0 diagnostics.support.microsoft.com
0.0.0.0 corp.sts.microsoft.com
0.0.0.0 statsfe1.ws.microsoft.com
0.0.0.0 pre.footprintpredict.com
0.0.0.0 204.79.197.200
0.0.0.0 23.218.212.69
0.0.0.0 i1.services.social.microsoft.com
0.0.0.0 i1.services.social.microsoft.com.nsatc.net
0.0.0.0 feedback.windows.com
0.0.0.0 feedback.microsoft-hohm.com
0.0.0.0 feedback.search.microsoft.com

 

 

A bientôt.

 






 Geek me     Je suis un Geek dans l'âme. 18 ans à silloner internet pour récolter des informations afin de comprendre son fonctionnement. Idéalement j'étudie également le comportement humain.

C'est afin de vous partager mes connaissances que j'ai ouvert ce blog alors je vous souhaite une bonne lecture.



À lire également


1 commentaire

1 - lundi 11 avril 2016 @ 21:10 serrurier meudon a dit :

Merci beaucoup pour cet article. Sympa.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelle est la première lettre du mot ncej ? :