Blog d'un Éternel Geek

Google veut des faits rien que des faits

http://images.sodahead.com/polls/002736663/3840350172_google_bigbrother2_xlarge.jpeg

C'est fait donc Google a décidé de ne s'en tenir au fait rien qu'au fait. Il surveille de près cette OPA hostile que les Black's SEO opère dans l'ombre sur les réseaux sociaux. Comme on l'a vu dans le précédent article tout est mis en œuvre pour désarçonner l'adversaire des pages Rank de Google et tel un fier chevalier Noir notre bonhomme va détruire petit à petit les autres pour le bien être de son porte monnaie.

http://www.thenewsburner.com/wp-content/uploads/2011/12/The-Dark-Knight-Rises-Trailer-fan-made.jpg

Je ne crois pas non tu t'es tromper de costume la tu tape le héros et nous on cherche plutôt du côté des super vilains.

https://pbs.twimg.com/profile_images/531750418544472065/gVAPlB0j.png En effet, il ressemblerais plus à celui ci, le regard caché sous des lunettes de soleil de marques, un broshing impeccable et surtout un sourire qui donne confiance.

Mais notre Google dans tous ça il se fait aussi abuser par ces personnes malveillantes suis sillonnent le net en morcelant de ci de la le SEO et en utilisant des techniques de contre-informations afin de nous arnaquer.

 

Non il est la notre Héros et sa prochaine mise à jour va faire changer la donne.

https://lh5.googleusercontent.com/-rt3UEfTdUZs/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAAAAY/Pht7E_v9Aeg/photo.jpgDonc notre Google boss va chercher la véracité des liens qui pointe vers nous. A l'époque il ne se contentait de lister les liens et les Black's SEO n'avais qu'à inonder de backlinks pour avoir un retour classement. Maintenant c'est fini, Google n'en veut plus et c'est donc sur la qualité des faits qui vont produire ces liens. Finis les Fake compte Facebook où à l'aide d'un logiciel ou script like me on se faisait péter le compteur à girouette. Google exige des preuves sinon il vous met la clé à la porte directe.

Pour le commun des mortelles comme nous me direz vous pas grave mais les grosses sociétés qui ont besoin d'un apport visuel internet pour leurs produit alors la les choses se corsent véritablement.

Google l'a annoncé il va dératiser internet de ces ordures et faire un Web clean. Alors une bonne idée ?

 

http://www.quizz.biz/uploads/quizz/267256/3_cqycr.jpgJe pense que oui si l'on est logé à la même enseigne mais si derrière les moyens Google pour référencer sont payants alors non. Pourquoi privilégier une caste plutôt qu'une autre. Internet n'est il pas le dernier moyen pour que quiconque et peu importe son rang social puisse se mettre en avant.

Alors comment Google arrive t-il à déceler dans cet amalgame les bons des mauvais ?

Le moteur de recherche Google utilise actuellement le nombre de liens entrants vers une page web comme un indicateur de la qualité.

Tout simplement il va rechercher où vous apparaissais dans les résultats de recherche. Imaginons un instant qu'ils trouvent comme nous l'avions souligné dans l'article précédent des incohérences au niveau des liens. En remontant tel un fidèle toutou jusqu'aux sources qui pointe vers vous cela apparais qu'ils sont des Fake Friends, cela voudrais dire que vous détourner le référencement à votre profits.

Et en effet ils suffi qu'un nombre important d'internaute focalise des liens en retour vers la page web pour qu'elle grimpe dans les Rank de Google. C'est un problème qui désavantage la qualité tel que Google aborde la nouvelle politique en rapport avec la quantité tel qu'avant on nous imposait.

Plus de qualité, moins de quantité Super, donc ma réputation si je me démène pour me faire connaître importe moins que le contenu des pages qui seront référencé sur mon blog ? Comment procède alors les équipes Google pour aligner ce nouveau standard ?
Une équipe de recherche Google adapte ce modèle pour mesurer la fiabilité d'une page, plutôt que sa réputation à travers le web. Au lieu de compter les liens entrants, le système - qui n'est pas encore en direct - compte le nombre de faits inexacts dans une page. "Une source qui a peu de faux faits est considéré comme digne de confiance», explique l'équipe (arxiv.org/abs/1502.03519v1).Le score qu'ils calculent ensuite pour chaque page est son score de confiance basée sur la connaissance.

Le logiciel fonctionne en tapant dans le Vault connaissances, la base de connaissances créée par Google. Dès 2014, il contenait 1,6 milliard de faits qui avaient été rassemblées automatiquement à partir de l'Internet, faits accepté à l'unanimité sur ceux considérés comme une approximation raisonnable de la vérité. Forcément, les pages Web qui contiennent des informations contradictoires sont émoussés dans le classement. Par exemple si vous mettez en place un blog sur les champignons mais qu'à côté vous mettez un contenu sur le piratage informatique, il va s'en dire qu'il y a une incohérence des faits établies entre ce que vous dite à Google et ce que vous dites aux visiteurs internautes. Cependant, Google compare maintenant, analyse et sanctionne sévèrement votre manque d'habilité comme un état de contradiction susceptible de cacher un comportement Anti-SEO tel qu'établis par les standards.

https://en.wikipedia.org/wiki/Knowledge_Vault

Par conséquent internet est noyé d'informations toutes plus fausses les unes que les autres. Comment réussir nous pauvres mortelles ne possédant pas la toute puissance de Google pour savoir ce qui est vrais du faux.


LAZYTRUTH (Etats-Unis) VF - Netexplo par netexplo

 

LazyTruth, l'arme fatale contre les fausses infos.

 

Il y a déjà beaucoup d'applications qui tentent d'aider les utilisateurs d'Internet déterré la vérité. LazyTruth est une extension de navigateur qui cherche dans les boîtes de réception pour éliminer les faux courriels ou spam. En ligne de mire, les centaines de milliards de messages d'intox, d'hameçonnage, ou de spams envoyés chaque année et qui plombent les infrastructures de l'Internet mondial en plus de générer arnaques et légendes urbaines.

LazyTruth développeur Matt Stempeck, maintenant le directeur des médias civique chez Microsoft New York, veut développer un logiciel qui exporte la connaissance trouvés dans les services de vérification des faits tels que Snopes, PolitiFact et FactCheck.org afin que chacun ait accès facile pour eux. Il dit des outils comme LazyTruth sont utiles en ligne, mais contestant les croyances erronées qui sous-tendent cette information est plus difficile.

 

"Comment corriger les idées fausses des gens ? Le combat contre la désinformation est loin d'être gagné. S'ils chercher la réponse sur Google ils pourraient être dans un état beaucoup plus réceptif." dit Stempeck.

Dans tous les cas de figure je pense qu'en 2016 ils faudra qu'ont révise nos leçons pour améliorer le contenu de nos page web. Pour cela, il faut de la patience et surtout des sujets interressant abordé dans le sens de la thèmatique de notre blog.

A vouloir sauter les étapes Google nous apprends à marcher :)

A Bientôt






 Geek me     Je suis un Geek dans l'âme. 18 ans à silloner internet pour récolter des informations afin de comprendre son fonctionnement. Idéalement j'étudie également le comportement humain.

C'est afin de vous partager mes connaissances que j'ai ouvert ce blog alors je vous souhaite une bonne lecture.



À lire également


Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelle est la dernière lettre du mot acgxl ? :