Blog d'un Éternel Geek

La DRM risque d'entraver l'exploitation libre des images JPEG

http://vivageek.com/data/images/news/info/drm-protect.png

 

Tout le monde utilise des images de nos jours que ce soit, sur Facebook, twitter ou diverses autres plate-formes. Jusqu'à présent on pouvait facilement copier, coller l'URL ou alors la télécharger sur notre PC afin de la préparer à l'envoi sans aucune impunité.

 

Normale lorsqu'il s'agit d'image publique et open-source, mais outrageuse lorsqu'il s'agit d'image privée ou de droits d'auteur.

 

On connait tous ce filigrane qui permet d'apposer son nom d'auteur sur une photo mais qui gâche l'essentiel de l'œuvre, puisqu'elle dénature le regard qu'auront-les auditeurs sur notre photo.

 

Pour cela, les DRM sont un peu les pygmalions d'internet sur le sujet des droits numériques et des mesures de protection.

 

Sous l'appui et la pression des groupes industriels soucieux de protéger leurs productions d’images ou de photos (santé, audiovisuel, cinéma…), DRM a proposé d'élargir la protection contre la copie sur les images en format JPEG.

 

Quels sont les actions de DRM (Gestion des droits numériques) ? (source wikipédia)

 

  • restreindre la lecture du support à une zone géographique prévue (par exemple les zones des DVD) ;
  • restreindre la lecture du support à du matériel spécifique (par exemple les versions smartphone ou tablette) ;
  • restreindre la lecture du support à un constructeur ou vendeur (afin de bloquer la concurrence) ;
  • restreindre ou empêcher la copie privée du support (transfert vers un appareil externe) ;
  • restreindre ou verrouiller certaines fonctions de lecture du support (désactivation de l'avance rapide sur certains passages d'un DVD). Très utile pour obliger l'exposition aux annonces publicitaires ;
  • identifier et tatouer numériquement toute œuvre et tout équipement de lecture ou enregistrement (pour faciliter le pistage des copies non autorisées, mais surtout empêcher la personnalisation et donc le contrôle d'une technologie, par exemple empêcher l'installation d'un autre système d'exploitation sur un ordinateur).

 

 

Donc, s'ils s'attachent à restreindre les images JPEG, on peut s'attendre à voir des images chiffrées par les auteurs, ce qui provoquera un gros souci d'affichage des sites web et autres acteurs d'Internet.

 

Imaginez les sites web où vous surfez avec des restrictions chiffrées sur les images JPEG, on n'aura un site vide et sans âme.

 

D'autre part, cette possibilité entraînera la mort des autres extensions PNG, GIF, … qui iront dans le sens d'une demande chiffrée également.

 

Internet tel que nous le voyons ne sera qu'un vaste champ de vide au nom des droits d'auteur.

 

Que faire ?

 

Pour l'instant, informer et passer le message sur les réseaux sociaux afin que tout le monde soit conscient que progressivement les industriels grignotent les droits fondamentaux de liberté internet.

 

EFF (Electronic Frontier Foundation) se bat actuellement pour préserver nos droits à l'image.

 

« EFF a assisté et est intervenue à la réunion des membres du groupe Confidentialité et Sécurité du Comité JPEG pour leur dire que cette orientation de renforcer l’usage des DRM serait une mauvaise idée », déclare l’organisation dans une contribution blog.

 

Un PDF explique les problèmes liés à un chiffrement JPEG et les alternatives pour la DRM.

 

 

Pourtant, aller dans le sens d'une version professionnelle plus sécurisée n'est pas contesté par l'EFF qui relance même de la possibilité d'un chiffrement par clé.

 

On aurait une clé publique qui permettrait de conserver un standard JPEG ouvert, et d'un autre côté un système de clés privées pour les photos dit professionnelle à "droit d'auteur" comme protection à l'image.

 

Ce serait une alternative équitable pour tout le monde et surtout son impact serait moindre sur l'ensemble du réseau Internet et des réseaux sociaux.

 

Il est à noter qu'il s’agissait du premier atelier de ce nouveau groupe confidentialité et Sécurité organisée à l’occasion de la 70e session du Comité JPEG organisé le 13 octobre à Bruxelles.

 

Espérons que les prochains ne seront pas à huit clos et surtout qu'ils prendront les revendications de l'EFF au sérieux.

 

En attendant, je vais mettre mes images sur le format PNG, sait-on jamais ?

 

Merci de m'avoir lu, à bientôt.

 

L'atteinte à la liberté vous concerne, n'attendez pas sagement que l'on vous enlève vos libertés pour vous exprimer, agissez maintenant.

On ne peut enlever le pouvoir de l'information et ce que l'internet a de magnifique : Les réseaux sociaux.

Alors, partagez !






 Geek me     Je suis un Geek dans l'âme. 18 ans à silloner internet pour récolter des informations afin de comprendre son fonctionnement. Idéalement j'étudie également le comportement humain.

C'est afin de vous partager mes connaissances que j'ai ouvert ce blog alors je vous souhaite une bonne lecture.



À lire également


Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelle est la dernière lettre du mot exqbfx ? :