Blog d'un Éternel Geek

Et si votre téléphone savait lorsque vous vous ennuyez

http://vivageek.com/data/images/tech/boredappli.jpg

 

 

À peine écrit un ebook sur le web5.0 que déjà des chercheurs trouvent le moyen de rendre plus intelligent nos Smartphones.

 

On peut rajouter à la longue liste des possibilités d'un mobile : "détecteur de l'ennui".

Des chercheurs de Telefonica. Research lab à Barcelone ont mis au point un algorithme de Smartphone qui détermine le niveau d'ennui de l'utilisateur fondé sur le temps d'utilisation de l'appareil.

 

L'algorithme prend également un certain nombre de facteurs tels que l'heure du jour et le temps entre le moment où vous avez envoyé un SMS ou un appel. Les chercheurs ont pu mesurer avec précision les niveaux d'ennui des utilisateurs dans 83 pour cent du temps.

 

L'équipe a commencé son étude suivant les participants sur leurs niveaux d'ennui tout au long de chaque jour pendant deux semaines ceci grâce à une application Android installée sur leurs téléphones.

 

Ils ont utilisé ces données pour développer une deuxième application qui a rendu la décision « s'ennuyer » plus précise en déterminant son niveau pour ensuite recommander par exemple à l'aide d'une alerte un article de Buzzfeed.

 

La première étude a montré que les participants s'ennuient plus que les homologues qui sont divertis par ce genre d'alerte.

 

Les chercheurs espèrent encore développer la précision de cet algorithme ainsi que de créer un moteur de recommandation plus efficace afin de fournir aux utilisateurs de téléphone portable qui s'ennuie exactement le genre de contenu qui va les sortir de leur état.

 

Tout d'abord, ils vont présenter leurs conclusions à la Conférence UbiComp au Japon la semaine prochaine.

 

Tilman Dingler, un étudiant à l'Université de Stuttgart et le coauteur du livre, a travaillé sur l'étude comme chercheur invité à Telefonica l'an dernier. Il dit que les chercheurs veulent maintenant en savoir plus sur quels types de contenus personnes pourraient vouloir plus voir quand ils s'ennuient, et si, qui peut inclure l'apprentissage d'activités, aussi, comme améliorer votre espagnol.

 

Amener les gens à accepter d'utiliser une application ou un service qui analyse beaucoup de données sur le comportement de leur téléphone pourrait être difficile, cependant.

 

Il y a aussi une question de la précision avec laquelle les chercheurs peuvent prédire l'ennui, étant donné qu'ils ont recueilli leurs données initiales en demandant aux gens à plusieurs reprises pour annoncer, comment s'ennuyer, ils ont été.

 

Ehsan Hoque, professeur adjoint d'informatique à l'Université de Rochester qui œuvre de laboratoire de l'école de l'interaction homme-machine, dit que cela ne peut pas capturer "véritable ennui," car nos États mentaux sont souvent inconscients. Une façon plus objective pour mesurer la même chose serait de juste demander à plusieurs reprises aux gens s'ils veulent jouer à un jeu sur leur téléphone en notant combien de fois, ils disent oui et puis combien de temps, ils jouent, dit-il.

 

Cependant, Hoque dit qu'il est excité par la promesse de l'étude, comme il l'indique chercheurs puisent dans un état d'esprit à l'aide des données du smartphone.

 

« Nous savons l'ennui mener à la dépression, donc si vous pouvez déduire la personne s'ennuie, que vous pouvez faire quelque chose », dit-il.

 

Donc, ce type d'application pourrait nous permettre en quelque sorte de combattre le Burn out, un peu comme la boule antistress.

 

Je ne suis pas persuadé que ces résultats sont mis en applications vers ce but alloué et je pencherais plus vers la possibilité de pousser le consommateur à être encore plus engagé à l'aide de pub fallacieuse savamment intégrée grâce à une meilleure connaissance de nos goûts, choix…

 

Imaginez cet algorithme couplé avec un champ géographique. C'est fort possible et sera dans le cahier des charges sûrement des chercheurs.

 

Vous vous trouvez dans le quartier, tout prêt se trouve une alimentation. Votre application sent que vous vous ennuyez, du coup, ils vous envient une publicité rafraîchissante sur coca-cola. Subrepticement, il influence votre comportement en vous sortant de votre stupeur et en communiquant la marque coca-cola.

 

Votre cerveau va interpréter par le biais de capteurs internes cette information comme une sensation de soif. Tiens en tournant la molette sur Smartphone, on vous indique qu'une chaîne d'alimentation se trouve à proximité avec sûrement la boisson tellement attendue.

 

C'est simple, cette application a de l'avenir, mais les possibilités de détourner son intention primaire sont si grandes que je me demande ce qu'il en résultera dans le futur.

 

Merci de m'avoir lu, à bientôt.

 

Source : MIT Technology






 Geek me     Je suis un Geek dans l'âme. 18 ans à silloner internet pour récolter des informations afin de comprendre son fonctionnement. Idéalement j'étudie également le comportement humain.

C'est afin de vous partager mes connaissances que j'ai ouvert ce blog alors je vous souhaite une bonne lecture.



À lire également


Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelle est la troisième lettre du mot qvga ? :